Burnout au travail

Bonjour, petit débat. Quelles sont selon votre expérience les causes principales du burn-out au travail ?

L’équilibre travail-vie personnelle en est une. Il est donc important que les entreprise se penchent sur la question et réfléchissent aux actions qu’ellees peuvent entreprendre

D’autres raisons peuvent être : le surmenage, le manque de reconnaissance, des objectifs pas claires… Il peut y en avoir beaucoup. Le tout est d’être à l’écoute de ces employés pour savoir quand ça ne vas pas.

Les entretiens individuels réguliers permettent d’ailleurs de prendre le pouls de la situation.

Le burn-out au travail devrait être la priorité de chaque managers RH ou dirigeant d’entreprise… Je vois pas comment on peut continuer à mettre la pression à des employés en 2021 :roll_eyes:

Il y a tellement de raisons qu’il faudrait carrément écrire un livre sur le sujet :wink:
Dans une de mes anciennes boites, le burn out était comme un virus contagieux.
Plusieurs de mes collègues ont été en arrêt maladie de longue durée. Et à mon avis les deux principaux problèmes étaient la pression constante des supérieurs, toujours à en demander trop mais rien en échange, une communication à sens unique… Le taux de turnover n’arrêtaient pas de grimper et au bout de 2 ans, l’entreprise a enfin réagi.
On l’oublie mais une entreprise fonctionne grâce à un travail d’équipe, si tout le va bien, l’entreprise va bien, si tout le monde va mal, l’entreprise va mal…

D’accord avec vous. C’est pour ça qu’il faut bien former les managers. Car n’est pas manager qui veut ! :slight_smile:

Bonjour,
Je suis RH et en burn-out :rofl:
Je peux ajouter quelques facteurs à votre échange issus de mon expérience : un fort niveau d’implication au travail favorise le burn-out, la non adéquation des moyens et des missions, des valeurs en contradiction avec les « méthodes » prônées par le management. La non reconnaissance du burn-out par la direction.
Les entretiens annuels ne servent à rien s’ils ne sont pas exploités avec un regard spécifique et si les moyens de corriger la situation ne sont pas mis en oeuvre. La culture et les valeurs de l’entreprise sont à mon sens un facteur déterminant.
Les entretiens annuels qui plus est arrivent souvent trop tard (burn-out installé), la prévention et la détection se font au quotidien. L’idée de la formation et sensibilisation des acteurs me semble être une très bonne idée.