Votre avis sur les softs skills

Bonjour à tous et toutes,

J’entends parler de soft skills un peu partout en ce moment. Qu’est-ce qui est plus important ? Les softs skills ou les compétences techniques ?

À mon avis, les deux sont importants, même si parfois, selon la situation, l’un prend le dessus sur l’autre. Tout le monde a besoin des soft skills. Dans le cas des compétences techniques, ils dépendent de ce dont vous avez besoin pour occuper un poste. Les deux vont de paire.

Une personne accueillante et sympathique pourra toujours assurer un bon travail à la réception mais si elle n’ aucune connaissance de codes, elle ne pourra pas devenir programmateur. Le contraire vaut aussi. Un programmateur brillant, pas du tout sympathique et qui n’arrive pas à s’intégrer dans une équipe aura peu de valeur pour l’entreprise.

Personnellement je regarde plus les soft skills que les compétences

Beaucoup plus simple d’améliorer ses compétences techniques que les softs skills d’une personne …

Super bouquin sur les soft skills si vous ne l’avez pas encore lu : Amazon.fr - Soft Skills - Développez vos compétences comportementales, un enjeu pour votre carrière: Développez vos compétences comportementales, un enjeu pour votre carrière - Bouret, Julien, Hoarau, Jerôme, Mauléon, Fabrice - Livres

1 « J'aime »

Cela dépend de ce que vous chercher. Je dirai qu’il faut regardez les deux. les softs skills vous donnent un aperçu sur la personalité du salarié et comment il pourrait s’intégrer à votre équipe, et les compétences techniques vous montrent s’il a les connaissances nécéssaires pour faire le travail demandé. Dans certains cas, il vaut mieux miser sur un candidat dont les softs skills sont très intéréssantes mais qui n’a pas l’expérience nécéssaire, puisque, avec le temps, il pourra apprendre ces compétences techniques et devenir un de vos meilleurs salariés

Mais sur un CV pas facile de détecter les softs skills non ? Les compétences techniques elles sont à priori mentionnées. Vous aez une méthode particulière ?

Bonjour,
Tout dépend quelles compétences comportementales vous recherchez !
Mais globalement, la démarche consiste essentiellement à identifier les signaux faibles.
Sur un CV : je me pose la question : « Telle ou telle activité dans tel contexte suppose la mobilisation de quelle compétence comportementale ? ». L’entretien téléphonique permet de confirmer ou infirmer ces signaux faibles.
Toutefois, il convient également de se méfier de nos biais cognitifs, de nos propres représentations de l’activité ou des compétences comportementales. Laissez-vous surprendre par vos candidats !